Food

Ce poison que vous consommez quotidiennement…

Ce poison que vous consommez quotidiennement…


Vous êtes sûrement entrain de vous dire, « ça y est Yoann est devenu fou » ! Je ne vais pas parler ici du sucre qui est une « drogue » ou autre , mais du SEL.

Une matière première très sollicitée, qui a le pouvoir de changer le goût de notre alimentation,  il est partout, dans les petits et grands restaurants, et dans les plats préparés. Ce petit composant essentiel et indispensable à notre alimentation apporte vraiment de gros bénéfices à l’industrie agroalimentaire. Toutefois, il faut toujours consommer le sel avec modération, car l’excès vous tuera. Prenez le temps de lire ces quelques paragraphes si vous voulez savoir  le vrai danger de cet additif.

Le sel, c’est quoi ?

Bien évidemment, ce qui vous vient tout de suite à l’esprit, ce sont des petits grains blancs très fins.  Physiquement, c’est exacte, mais quand on observe de plus près et quand on fait des analyses dans les laboratoires, on obtient quelque chose de plus intéressant. En effet, le sel est constitué principalement de sodium et de chlore. Ainsi, 1 gramme de sel contient 400 mg de sodium et 600 mg de chlore. D’où son appellation : « chlorure de sodium » ou « sel » pour la majorité des gens.

 Le sel industriel et nos aliments prêts à manger

Il faut dire que l’augmentation de sodium dans notre corps crée immédiatement une augmentation de la tension artérielle. Cela constitue un réel danger pour notre organisme, problèmes rénaux, risque cardio-vasculaire et bien d’autres encore. Le plus étonnant avec ce problème, c’est que tous les consommateurs connaissent et reconnaissent le danger sur l’excès de ce produit. Pourtant, ils continuent toujours à le consommer de façon excessive sans même se rendre compte de la quantité de sel qu’ils ont consommée. Mais le vrai problème ne vient pas des consommateurs ni de leurs ignorances. Mais ce sont les grandes industries qui nous proposent quotidiennement des empoisonnements collectifs. En effet, ces industries alimentaires rencontrent souvent des difficultés avec le goût et la mixture de leurs produits. D’où, l’idée de compenser le manque avec la quantité de sel. Ainsi, ils arrivent facilement à transformer un aliment de piètre qualité en un aliment de qualité irréprochable. Ce qui est vraiment inacceptable, vu que c’est notre santé qui est en jeu. Ce recours massif au sel se constate vraiment partout, dans nos biscuits, Chips, céréales… même les pains sont actuellement touchés par ce problème.

 

La recommandation de l’OMS sur la quantité quotidienne de sel

Comme nous l’avons déjà évoqué ci-dessus, le sel est un élément indispensable à notre santé. Mais un excès en sel peut gravement nuire à notre organisme. À ce sujet, l’OMS nous donne quelques recommandations à propos de la quantité de sel que l’on devrait consommer quotidiennement. Selon l’OMS, un adulte ne doit jamais consommer plus de 2 000 mg de sodium, soit 5 grammes de sel par jour. Il est également recommandé de consommer 3510 mg de potassium par jour. Cela permet d’équilibrer l’excès de sels dans notre organisme. Ainsi, les risques d’hypertension artérielle seront réduits. Pour ceux qui l’ignorent, l’effet de l’hypertension artérielle est la première cause d’incapacité et de mortalité dans le monde.

 Comment notre corps assimile le sel ?

Le sel a été toujours utilisé comme un élément d’assaisonnement indispensable aux repas. Il est également indispensable à notre corps. Tant que cela ne dépasse pas la quantité de sel dont notre corps a besoin.  Généralement, on trouve du sel un peu partout : dans les fromages, la charcuterie, le pain, le chocolat… Notre corps contient également de sel, dans les environs de 100 grammes répartis: 10% dans les cellules, 50% dans les liquides cellulaires, 30% dans les os et 10% dans les autres organes. Vous devez également  savoir que nos cellules baignent directement dans ce minéral, c’est pour cette raison que l’ont dit que le sel est un élément très important à notre organisme. Ce sont nos reins et nos sueurs qui régulent le taux de sels dans notre organisme.

Relation entre le sel et la combustion de graisse

Vous le savez déjà, le sel est partout  dans nos repas et  dans notre organisme. Il est tout à fait évident qu’il y a une relation directe entre le sel et la combustion de nos graisses. En effet,  cela se constate souvent lorsque notre corps grossit. Des études ont confirmé que diminuer la quantité de sel dans nos aliments quotidiens nous permet de brûler efficacement nos graisses et de stimuler notre métabolisme.   Ainsi, si vous voulez brûler plus de graisses, commencez tout d’abord par soigner  votre nourriture et diminuez progressivement la quantité de sel que vous consommez  quotidiennement. Le sel peut également avoir une influence majeure sur votre poids, il favorise la rétention d’eau dans notre corps.

Utiliser le sel ou non ?

Notre corps a besoin de 800 à 1600 mg de sodium par jour, il est donc vital d’en consommer si  vous voulez garantir le bon fonctionnement de votre organisme. Cependant, même si c’est indispensable, vous devez toujours garder un œil sur la qualité, car il y a le bon et le mauvais sel. La plupart des sels disponibles sur le marché sont mauvais. On le reconnaît tout de suite par leur apparence qui se présente sous forme de petits grains blancs. Vous le connaissez sûrement sous le nom de « sel de table ». Ne vous laissez surtout pas tromper par son nom et son goût, c’est le principal facteur de nos problèmes de santé. Non seulement, il est très difficile à absorber, mais il agit également comme un véritable poison une fois entré dans notre organisme. Voici une liste de sources de mauvais sels, que vous pourrez limiter ou diminuer : saucisse hot dog, charcuterie, poisson fumé, saucissons et marinade, vinaigrette, vinaigre blanc… Désormais, vous devez privilégier le bon sel dans vos repas si vous voulez éviter le danger du sel. Optez pour le sodium organique et oubliez le sel de table. Il est mille fois plus facile à absorber. Le corps réagit et capte beaucoup mieux les nutriments organiques. En plus de cela, le sodium organique est 100% naturel.

Voici une liste de bons sels que vous devez utiliser, si vous tenez à votre santé : algues de mer, pissenlit, persil, céleri, cresson, betterave, épinard, carotte, spiruline, concombre,.. Ils sont très faciles à trouver et sont beaucoup moins chers. Ou à défaut du sel de l’Himalaya ou sel de mer non raffiné.

L’avantage avec le bon sel

Le sel est indispensable et essentiel à notre corps. Mais si ce n’est pas le bon sel, notre organisme aura beaucoup de mal à le capter. De plus, il n’apporte rien à notre corps. C’est comme si vous ne consommez aucun sel. C’est pour cette raison que les médecins et les spécialistes nous recommandent toujours de consommer du bon sel ou du sodium organique. Si vous consommez quotidiennement du sodium organique, vous ne serez jamais concerné par l’un de ces problèmes : peau sèche, crampes, accélération du pouls, sécheresse de la bouche, perte d’appétit, carence en protéines, et en calcium, hyper et hypotension, manque de souplesse, ulcère d’estomac, inflammation… À vous maintenant de les appliquer et les partager à vos proches. La prochaine fois, choisissez un sel organique.

Et comme dit mon grand-père:

Le sel pourrit les vivants et conserve les morts.

 

EnregistrerEnregistrer

1 Comment

  1. Hello,
    Le sel naturel,non raffiné, est moins nocif car il contient des quantités intéressantes de minéraux (calcium,fer,magnésium par exemple) et des oligo-éléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!